La grille de blues est facile à percevoir dans l'introduction de What I'd say :

1/4

Séquence 3 : La grille de blues 

Ray CHARLES (1930-2004)

"What I'd say" (1958)

 

Ray CHARLES est un auteur compositeur interprète afro-américain, surnommé « The Genius », qui s’est illustré dans de nombreux styles musicaux, du gospel au rhythm and blues en passant par le jazz, la country et le blues

En 1958, un morceau qu’il improvise sur scène et qu’il enregistre l’année suivante devient un grand succès : What I’d say. C’est la naissance d’un nouveau style, dérivé du gospel et du rythm and blues : la soul music, le terme anglais « soul » signifiant « âme ». De ce nouveau style naitront le funk, le rap, le R’n’B...

Style musical : Soul music 

J'utilise le bon vocabulaire :

 

Un accord est un ensemble de plusieurs sons (au moins trois) joués ensemble.

La façon dont s'enchaînent les accords constitue 

l'harmonie d'un morceau.

Lorsque le même enchaînement d'accords est répété tout au long d'un morceau, on appelle cela une grille harmonique.

Dans les musiques populaires, on appelle Call and response ("appel et réponse") le dialogue entre un soliste et un ensemble, forme héritée du Negro Spiritual et du Gospel.

En écoutant cet extrait, nous avons remarqué :

 

Dans la première partie, l'accompagnement et le chant sont répétitifs.

 

Dans la deuxième partie, il y a un "dialogue" entre le chanteur et un choeur de femmes

La chanson Go down Moses, ici interprétée par Louis ARMSTRONG est un Negro Spiritual, chant religieux né de la traite des noires, caractérisé par une forme call and response entre le chœur des fidèles et le prêcheur, que l’on retrouve dans le Gospel.

Le blues vient de l’expression « blue devils » qui signifie « avoir des idées noires ». C’est une musique née à la fin du XIXe siècle dans les champs de coton où travaillaient les esclaves noirs. La grille de blues, que l’on retrouve dans Sweet Home Chicago de Robert JOHNSON, est née avec cette musique. Cet enchaînement simple et répétitif est un cadre propice à l’improvisation et sera utilisée par de nombreux musiciens.

Bill HALEY and the comets (1925 – 1981)

Rock around the clock (1952)

Le rock and roll est un genre musical né aux Etats-Unis dans les années 1950, à une époque où la musique blanche ne plait plus aux jeunes, qui la trouvent trop stricte et puritaine. Des musiciens comme Bill Haley vont mélanger des musiques noires (Rhythm and Blues, Gospel, Blues) et blanches (la country) et créer une musique qui fera danser la jeunesse : le rock and roll. Rock around the clock (1952) est considéré comme le premier grand succès de rock and roll.

Style musical : Rock and Roll 

En écoutant cet extrait, nous avons remarqué :

 

Le même thème est répété tout au long de la chanson, sur une grille de blues. C’est une musique faite pour danser. On entend une contrebasse, une batterie, une guitare, et une section de cuivres.

J'utilise le bon vocabulaire :

 

Une musique métissée est une musique issue de croisements, de mélanges de musiques diverses qui s’influencent les unes les autres.

Lorsque l’on frappe la pulsation d’un morceau, il y a des temps forts (1 et 3) et des temps faibles (2 et 4). Si ces derniers sont accentués, comme dans beaucoup de musiques actuelles, ils prennent le nom d’after beat.

Le balancement rythmique produit par le « chabada » de la batterie s’appelle le swing et est hérité du jazz.

Un chorus est la partie principale d’un thème (≈ refrain) sur laquelle on improvise.

SCISSOR SISTERS est un groupe de musique pop new-yorkais apparu en 2001. Assimilée au glam rock, leur musique a souvent été critiquée, notamment à cause des paroles. Dans Music is the victim (2004), on retrouve la grille de blues, mais aussi des effets électroniques qui transforment le son.

LED ZEPPELIN est un groupe de rock britannique fondé en 1968 et dissous en 1980. Dans la chanson Rock and Roll (1971), on retrouve la grille de blues, mais aussi la voix éraillée et les guitares électriques saturées qui caractérisent le Hard Rock. La grille de blues permet au guitariste Jimmy PAGE d’improviser des chorus dignes d’un véritable guitar hero.

 

Projet musical : Soulman 

Ben l'oncle soul, de son vrai nom Benjamin Duterde, est un chanteur français né à Tours en 1984.

La chanson « Soulman » est issu du premier album du chanteur, intitulé Ben l’oncle soul et sorti en 2010. Elle a rencontré un immense succès.

La « soul » (qui signifie « âme » en anglais) est une musique populaire afro-américaine née à la fin des années 1950 aux Etats-Unis.

Couplet 1 :

 

J'ai pas le regard de Spike Lee,

J'ai pas l'génie de De Vinci,

J'ai pas les pieds sur terre,

La patience de ma banquière,

Non j'nai pas ces choses là.

J'ai pas la sagesse de Gandhi,

L'assurance de Mohamed Ali,

J'ai pas l'âme d'un gangter,

La bonté de l'abbé Pierre,

Ni l'aura de Guevara.

Refrain :

 

Je n'suis qu'un soulman,

Ecoute ça baby,

J'suis pas un superman,

Loin de là.

Juste moi,

Mes délires,

J'nai rien d'autre à offrir,

Mais je sais qu'en vrai c'est déjà ça.

Couplet 2 :

 

J’ai pas l’physique des magazines,

J’ai pas l’humour de Charlie Chaplin, J’ai pas la science infuse,

Le savoir-faire de Bocuse,

Non je n’ai pas ces choses-là.

J’ai pas la chance de Neil Armstrong, J’ai pas la carrure de King-Kong, Plusieurs cordes à mon arc,

La ferveur de Rosa Parks,

Ni le courage de Mandela.

 

Refrain x2 

Pont :

 

Moi j’aurais aimé être comme eux, 

Etre hors du commun,

J’ai bien essayé J’ai fait d’mon mieux,

Mais quoi que je fasse à la fin…

 

Refrain x2

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now